Séjours en Italie au départ de la France en véhicules privés


Les informations présentées ici ne présagent en rien de ce qui peut être décidé demain par les autorités des différents pays.
Nous sommes tenus de vous informer, c'est ce que nous essayons de faire sur cette page.
A chacun de prendre en compte les informations officielles.
Liens officiels
Téléphérique du Skyway - Pointe Helbronner : Pass Sanitaire obligatoire depuis le 9 ocotobre 2021 La lecture des informations fournies sur les liens ci-dessus nous permet d'écrire cette sorte de résumé, qui ne doit pas exonérer de la lecture des informations officielles.
Entrée en Italie - mise à jour du 1er juillet
L’obligation de dépistage dépend du pays de provenance ou de résidence dans les 14 jours qui précèdent le voyage en Italie (et non de la nationalité du voyageur). Un questionnaire interactif permet de connaître les mesures applicables à chaque situation.
Dans le cas de Français qui sont restés en France les 2 dernières semaines, il faut présenter un Certificat COVID numérique de l'UE.
Un formulaire PLF doit être rempli sur le portail en ligne

Nous n'avons jamais subi ou entendu parler de contrôles "sanitaires" au passage du tunnel du Mont-Blanc de la France vers l'Italie.
Retour en France - mise à jour du 6 juillet
Selon notre lecture du document pdf du Lien-3 ci-dessus (tableau en vert de la page 3), ni test ni quarantaine ne sont exigés depuis le 10 juin pour entrer en France depuis l'Italie (pays en vert sur la carte en page 2 de même pdf), sauf à venir en avion : en effet il est précisé "Test exigé à l'embarquement : Test PCR ou antigénique négatif de moins de 72h".
Toutefois, le 19 juin un de nos groupes, de retour du téléphérique du Skyway (frontière France/Italie) à 2 kilomètres du tunnel, a subi un contrôle. Après plus de 30 minutes d'immobilisation et de contrôle des documents d'identité ils ont laissé le groupe en indiquant aux personnes n'ayant pas présenté de test pcr qu'ils recevront une contravention par voie postale. Sans répondre à la question précise concernant la référence du texte de loi qui aurait été contrevenu. Tous les véhicules ont été contrôlés pendant quelques heures.
Une personne du groupe contrôlé le 19 juin a reçu un avis de contravention, basé sur l'arrêté ministériel du 10 juillet 2020 qui avait été abrogé le 2 juin 2021.
Un autre contrôle similaire a été effectué le 12 juillet, nos voyageurs ont du montrer leurs certificats de vaccinations aux policiers français.
Idem le jeudi 22 juillet, test pcr ou certificat de vaccination demandé et contrôlé visuellement.