ALTA-VIA - Entrée en Italie

Entrée en Italie (Vallée d'Aoste : zone jaune actuellement) : pour rejoindre le télépéhérique du Skyway, nous devons rentrer en Italie et rouler 2 kilomètres de route seulement. La frontière est à la sortie du tunnel du Mont-Blanc. Les contrôles sont très rares.
En lisant bien les textes ci-dessous (lire déjà les extraits), on comprend que dans pour traverser le tunnel du MB et aller prendre le Skyway aussitôt: exempté de présenter un test négatif et exempté de quarantaine au retour en France.
Si notre groupe se voit refuser l'entrée en Italie, il reviendra en France et la sortie sera annulée et remboursée.

Les documents pdf ci-dessous sont des traductions automatiques des documents originaux en italiens disponibles dans le lien 2.

Documents et liens disponibles En résumé
Extrait du lien 1
- Voyageurs en provenance d’un pays de l’espace européen :
Conformément au décret n° 2021-99 du 30 janvier 2021, à compter du 31 janvier, tout voyageur quel que soit son mode de transport (aérien, maritime ou terrestre) de onze ans ou plus souhaitant rejoindre la France en provenance d’un pays de l’espace européen a l’obligation de présenter le résultat d’un examen biologique de dépistage virologique (RT-PCR) ne concluant pas à une contamination par le COVID-19 réalisé 72 heures avant le départ.
Par dérogation, cette obligation ne s’applique pas aux :
> déplacements des résidents des bassins de vie frontaliers dans un rayon de 30 km autour de leur domicile pour une durée inférieure à 24 heures ;
> déplacements professionnels dont l’urgence ou la fréquence est incompatible avec la réalisation d’un tel test ;
Les personnes souhaitant bénéficier de l’une des exceptions mentionnées ci-dessus doivent se munir d’un document leur permettant de justifier du motif de leur déplacement.

Extrait du lien 2
1. Régions italiennes : zones rouge, orange, jaune et blanc
En raison de l’augmentation du nombre de cas de covid-19, les autorités italiennes ont adopté de nouvelles restrictions liées au contexte sanitaire. Le décret-loi (DPCM) en vigueur du 16 janvier au 5 mars instaure quatre catégories de risque de transmission du virus selon les régions italiennes :
> zone rouge pour un risque maximal : aucune région.
> zone orange pour un risque élevé : Sicile, Province autonome de Bolzano, Pouilles et Ombrie.
> zone jaune pour un risque modéré : toutes les autres régions (dont Vallée d'Aoste).
> zone blanche pour un risque réduit : aucune région.
2. Entrée sur le territoire italien
Tous les voyageurs doivent remplir ce formulaire (ici traduit en Français) et prendre connaissance, en le signant, de ce document d’information (traduction automatique ici).
3. Voyageurs exemptés de test et de quarantaine :
> transit, par des moyens privés, sur le territoire italien pour une période n’excédant pas 36 heures ;
> personnel sanitaire entrant en Italie pour l’exercice des qualifications professionnelles de santé ;
> travailleurs frontaliers entrant et sortant du territoire national pour des raisons de travail avérées et pour le retour consécutif à leur résidence, leur logement ou leur séjour ;